So Many Years by Bantunani and J.Auwarter - feat.Bemzii and André Shamba

Merci ! Partagez avec vos amis !

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Ajoutées by bantunani
100 Vues
So Many years
For his fourth single from the album Perspectives, Bantunani rediscovers his vindictive and protesting pen through an electro hiphop afrofunk. For the cause, the artist calls on the famous sound engineer of Kanye West, awarded with 3 Grammy awards, James Auwarter. Sung in English, Lingala and Swahili, the title breaks with the romantic sweetness of the previous singles. By inviting to the choir, the writer André Shamba, a former Gregorian monk and known for his translation of The Little Prince into Tshiluba, Bantunani brings a spiritual and peaceful dimension to this struggle of invisible peoples. This people who must break the chains of the past because they have now acquired a collective conscience through the globalization of the connected world. The song of the street is carried by the brilliant young rapper of the London scene Bemzil whose flow is strangely reminiscent of 50 cents. So from the Congo to Africa, from Palestine to Chicago, via Paris, So Many Years calls for peaceful uprising, to contain anger to bring about change.

So Many years (Tant d’années)
Pour son quatrième single extrait de l’album Perspectives, Bantunani retrouve sa plume vindicative et contestataire à travers un afrofunk électro hiphop. Pour la cause, l’artiste fait appel au célèbre ingénieur du son de Kanye West, récompensé par 3 Grammy awards, James Auwarter. Chanté en Anglais, Lingala et Swahili, le titre rompt avec la douceur romantique des précédents singles. En invitant sur les chœurs, l’écrivain André Shamba, ancien moine grégorien et connu pour sa traduction du Petit Prince en Tshiluba, Bantunani apporte une dimension spirituelle et apaisée dans ce combat du peuples invisible. Ce peuple qui doit rompre les chaines du passé car il a désormais acquis une conscience collective à travers la globalisation du monde connecté. Le chant de la rue est porté par le jeune brillant rappeur de la scène londonienne Bemzil dont le flow rappelle étrangement 50 cents. Ainsi du Congo à l’Afrique, de la Palestine à Chicago, en passant par Paris, So Many years appelle au soulèvement pacifique, à contenir la colère pour amener le changement.
Catégories
RNB, POP, Musique du monde

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.