MÉLIE FRAISSE - PARIS [Clip Officiel]

Merci ! Partagez avec vos amis !

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Ajoutées by clipnew
68 Vues
Mélie Fraisse revient avec un nouveau titre \"PARIS\", premier extrait de son second EP à venir.

Après un 1er EP en anglais, sorti en 2017 et réalisé par Frédéric Soulard (MAESTRO / Tigersushi), Mélie Fraisse bifurque vers le français après une révélation scénique, et revient avec le single « PARIS », premier extrait du second EP à venir en 2021.

Ses influences : Camille - Malik Djoudi - Mylène Farmer - Bjork - Metronomy - Emilie Simon - Kraftwerk - Billie Eilish - Agnes Obel -

Une voix, un fil, posé sur un coussin d’air, sensible et à fleur de peau. Des chansons intimes, parfois impudiques ; un féminin, un féminisme, l’histoire d’une femme et ses histoires. C’est une pop et ses mélodies qui entêtent d’impressions soutenues par la violence d’une matière électronique intense et profonde et la force de ses mélodies incisives.

L’art modeste, les origines italiennes, l’exubérance et l’impudeur sonore : c’est à Sète, les pieds dans la mer, sous le regard de Brassens et Paul Valéry que Mélie Fraisse forge ses racines; celle de l’artisan musicienne.
Premier Prix de violon elle entre au CNSM dans la classe de Formation Supérieure aux Métiers du Son, et marque sa bifurcation de la musique classique vers les musiques dites ‘actuelles’, vers le son, sa forme, sa couleur, vers l’énergie des infrabasses et des parties de Drum, vers l’écriture de musique. Elle découvre la scène et le studio en collaboration avec d’autres artistes (Cats On Trees, Albin de la Simone, Vianney). Elle anime aujourd’hui des ateliers à la Philharmonie ; une mise en perspective de sa passion par la transmission, des ateliers sur la musique actuelle, musique et cinéma, du son à la composition.
C’est à l’image et pour le théâtre qu’elle écrit ses premières musiques, faiseuse de paysage sonore descriptifs, sa fascination pour les synthétiseurs, plus qu’un outil, un instrument polymorphe, qui à chaque nouveau son, se meut dans un autre instrument « qu’il va falloir jouer avec un autre geste » ; elle façonne au fil du temps, d’abord pour les autres, ensuite pour elle, une esthétique qui lui est propre, des mélodies emplies de sensations intenses, des descriptions en dentelle de sentiments enfouis…

Le second EP
mixé par Alix Ewald
masterisé par Julien Hulard


Paroles

Paris
(Texte et musique : Mélie Fraisse)

J’avance en distance, que l’humeur du voisin, répande, sa fureur demain
Paris, je t’ai quitté, je t’ai perdu, j’n’ai pas tenue, noyée, sous ton nuage doré
Mais c’était plus mon rythme, je n’ tenais plus la ligne, j’ai fini par lâcher

Mais je t’aime quand même
Paris, sublime devant toi
Je m’incline
Mais je t’aime quand même
Paris, féline, dans tes bras, tout défile, je vacille

Paris t’es pas couché, t’as pas fini de déverser, ton spleen sur nos visages crevés
Paris j’ai suffoqué, je suis partie, pour respirer, pour vivre, ailleurs que sous ton pied
T’as perturbé mon rythme, de ta pression futile, de ton flots de nuées

J’avance en distance, que l’humeur du voisin, répande sa fureur demain,
Paris, tu t’es figée, tu t’es perdue, impassible, surchargée, sous tes tunnels blindés,
Et j’ai quitté ton rythme, doucement je m’aligne, de loin, je vais te regarder,
Catégories
Variété Française
Mots-clés
mélie fraisse, paris, clip

Ajouter un commentaire

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.