Hum Hum - Rêves Clandestins - Live à l'Eglise d'Auteuil

Merci ! Partagez avec vos amis !

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Ajoutées by clipnew
304 Vues
Hum Hum : enregistrement live de la chanson Rêves Clandestins (chant + guitare + claviers) à l\'Eglise d\'Auteuil, Paris 2019.

Abonnez vous à notre chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC_OhT0TtLvAuDY77fSgB40A
Retrouvez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/hum_hum.legroupe
Facebook : https://www.facebook.com/humhum.music/

Micro HF (voix)
Micros cardios (guitare, claviers)
Micro d\'ambiance stereo MS
Pas de séquence, pas de playback.

Chanson :

Hum Hum : Rêves Clandestins (Verbeeck / Tanguy)
Extrait de l\'EP \"Blueberries\" (2019)
Arrangements : Frédéric Lo & Bernard Tanguy
© 2019 Dragon Accel
Coédition Water Music - Dragon Accel
EP \"Blueberries\" : https://lnk.to/Hum_Hum

Clip :

Réalisation : Frédéric Lebugle

Chant : Sophie Verbeeck
Claviers : Bernard Tanguy
Guitare : Ludovic Leleu

Image : Frédéric Lebugle et Pierre Guenoun
Prise de son : Rémi Chanaud
Lumière : Georges Portelli

Montage : Frédéric Lebugle et Bernard Tanguy
Mixage & étalonnage : Bernard Tanguy

© 2019 – Dragon Accel / Rézina Productions

Paroles :

Je connais les adages
Je connais les saisons
Je suis toujours l’otage
Qui ne demande pas pardon
Dans la vieille garnison
C’est le même sabordage
Depuis la nuit des temps
Tu connais ce vieux gage
On en parle souvent

Je suis partie prenante à des rêves clandestins
Mon humeur vagabonde et se pose pour un rien
J’ai le cœur qui abonde et qui épie le tien
J’ai le cœur qui abonde des affects assassins

J’ai l’argent sur la main
Et le cœur dans la poche
Je ne le sors qu’en cas majeurs
Car il pleure comme un gosse
J’ai le nerf décoché
Et le verbe qui cabote
De celui des apôtres
Je suis toi qui radote

Il y a dans ma manne toutes les vagues du passé
Quand je vais à ma poche
Elles me scrutent terrassées
Je suis tant leur ennemi que l’issue héroïque
Et si je le pouvais je leur ferais la nique

Je suis faite comme le monde pour m’éteindre demain.
Ci git ci bas l’accalmie des prélats quotidiens
Je referai la ronde, je referai... l’amour
Pour contraindre l’assassin.
A la lumière du jour

Je suis partie prenante à des rêves clandestins
Mon humeur vagabonde et se pose pour un rien
J’ai le cœur qui abonde des affects assassins
J’ai le cœur qui abonde et qui épie le tien

Je serai l’insoumis
Je mettrai toute ma force
A réparer vos nuits
A réparer l’entorse
Et dans la nuit ultime
Je miserai tout au jeu
Sans alcool dans mes veines
On sera beaucoup mieux

Je t’ai portée aux nues
Dans l’éternité pâle
J’ai relevé ta jupe
Pour ranimer mon âme
Des lointains horizons
Je connais les couleurs
Qui peuvent en un instant
Abattre la dame de cœur

J’ai vu de l’or tomber
Dans l’esclandre d’un orage
J’en suis couverte autant
Que de râlements accessoires
Je jouerai tout aux courses
Sur un vieux canasson
Qui le harnais aux dents
Aggravera la rançon.

Je suis partie prenante à des rêves clandestins
Mon humeur vagabonde et se pose pour un rien
J’ai le cœur qui abonde des affects assassins
J’ai le cœur qui abonde et qui épie le tien

Web : http://www.humhummusic.com
Catégories
Variété Française
Mots-clés
hum hum, reves eveillés, bernard tanguy, blueberries

Ajouter un commentaire

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.